GN ContreVent

Le GN ContreVent, organisé en collaboration avec son auteur, Mary, de l'association du 4e Etage (Lyon), tient lieu dans l'univers de La Horde du Contrevent d'Alain Damasio.

 

Il était une fois un pays de vaste étendue où rien ne tenait plus en place. Un vent féroce y soufflait tout le jour et la nuit, entêtant et unique, de l'est vers l'ouest, faiblissant certains soirs, mais ne cessant jamais. Les collines y étaient poussées dans le dos, les rochers dérivaient lentement, même le soleil avait du mal à s'arrimer au ciel. Une terre où le linge séchait vite, croyez-moi, avec des villages pourtant, dans tous les creux épargnés et des hélices qui tournaient à l'arrière des maisons. Sur cette terre vivaient trois tribus : la plus frivole faisait de la voile, la plus grande s'abritait dans des villages enclos et la plus stupide tentait, très fièrement, de remonter le vent jusqu'à sa source...

 

Alain Damasio, la Horde du Contrevent

 

Sur une planète nommée Himalia, le Vent souffle sans cesse, d’Est en Ouest, sans jamais s’arrêter. Il rythme et façonne la vie des habitants. Des tempêtes monstrueuses nommées « furvents » dévastent tout sur leur passage. 

Une fois par génération, un groupe nommé « la Horde du ContreVent » part à pied d’Aberlaas, en Extrême-Aval, et parcourt le monde sa vie durant, contrant le Vent. Son objectif : parvenir en Extrême-Amont et trouver l’origine du Vent. En effet, une croyance profondément ancrée dans les esprits prétend que si des humains parviennent en Extrême-Amont, ils pourront domestiquer le Vent et offrir une vie meilleure à tous les habitants. 

La Horde fait face à des conditions de vie extrêmement difficiles. Toujours en mouvement, toujours ensemble, la Horde est un roc, un Bloc, un Pack. 

Depuis quelques temps, certains pensent que les Hordes à pied ne peuvent pas parvenir en Extrême-Amont et que la seule manière d’y parvenir est la technologie des bateaux à hélices permettant de remonter le Vent. C’est ainsi qu’a été créée l’Escadre du ContreVent. Comme la Horde, l’Escadre part d’Aberlaas et tente de remonter le Vent jusqu’à sa source, mais à bord d’un Navire. 

Jusqu’ici, toutes les Hordes et toutes les Escadres ont été décimées avant d’atteindre l’Extrême-Amont. 

Aujourd’hui, la 37ème Horde et la 8ème Escadre du ContreVent parviennent en même temps devant le défilé de Norska. Ils sont aux abois, décimés par un furvent. Mais ils n’auront pas le temps de panser leurs blessures. Car une accalmie exceptionnelle pourrait leur permettre de passer aujourd’hui le défilé de Norska, la dernière épreuve du voyage derrière laquelle, d’après les calculs des aéromaîtres, doit se trouver l’Extrême-Amont. 

Informations pratiques

Nombre de joueureuses: 11 PJ, 3 Orgas

Lieu: Maison des Jeunes d'Ecoteaux, GrandRoute 16,1612 Ecoteaux

Date: 22 février 2020 de 11h30 à 19h

PAF: 20 CHF

ContreVent est librement inspiré de « la Horde du Contrevent » d’Alain Damasio. Cependant, de nombreux aspects du roman ont été modifiés de telle sorte qu’il est tout à fait possible de jouer sans avoir lu le livre. Par ailleurs, jouer ne vous « spoilera » pas le livre puisque la fin a été complètement modifiée. 

Les lecteurs du roman seront peut-être surpris de prime abord en découvrant les modifications apportées à l’univers, cependant elles ont été faites dans un souci d’intérêt du jeu. Ces modifications donnent au jeu un aspect plus « science-fictionnel » que le roman. 

Certains personnages sont inspirés, voire fortement inspirés du livre (notamment Golgoth), mais aucun personnage n’est repris à l’identique. 

A quoi vous attendre?

Ce jeu est romanesque, centré sur les relations entre personnages. Tous les personnages ont des liens forts avec d’autres, de type amical, amoureux ou familial. Par ailleurs, la mort est omniprésente. 

Les thèmes centraux du jeu sont : 

- La confrontation idéologique entre la Horde et l’Escadre - Le questionnement sur la validité de la quête, l’incertitude quant à la possibilité de réussite et ce qu’il y a en Extrême-Amont - La dynamique de deux groupes plus ou moins fonctionnels dont les membres vivent ensemble depuis 30 ans - La confrontation des personnages à la mort : la leur qu’ils savent probable et imminente, celle de ceux qu’ils ont perdu, celles de ceux qu’ils vont probablement perdre. Ainsi, c’est un jeu d’une forte intensité émotionnelle qui peut amener des scènes intenses, voire difficiles. La fin, en particulier, risque d’être particulièrement dure. 

Documents

Note d'intention

Website realised by

La Nébulo'Cyté

  • La Nef Volante - Facebook page
  • La Nef Volante Instagram