• La plume est l'oiseau

Debout, Résistence!

Mis à jour : avr. 23

Pas de Serments. Pas de Déclaration des Droits de l’Homme. Pas de Traité de Paix. On vous a menti.


On n’a rien vu. Trop occupés à tenter de vivre, trop occupés à tenter de tuer. Partout les graines mortuaires fendent l’éther, creusent les terres, trouent les corps. Les survivants, encore debout, ont continué de se battre pour tout ceux qui étaient déjà dans la boue.


Après les flèches, les glaives, les canons, les mitrailleuses et les bombes, il y a eu le silence. Devant les tombes de tous nos morts, une promesse d’unité fut scellée. Et sur les gravas fumants, les arbres coupés et les corps ensanglantés, on a décidé d’élever de nouveaux édifices. Le monde était animé par une nouvelle volonté de croissance. La richesse fleurissait, des tiges de verres poussaient plus haut que les arbres centenaires. Les cités se reconstruisaient. Et chacun semblait heureux devant l’accomplissement de cette prospérité nouvelle.


On vous a menti. En-dessus du spectacle sanguinaire, les Costards Noirs chorégraphiaient cette guerre. Alors qu’en-dessous, en silence, les Blouse Blanche préparaient déjà la suivante. Cette tuerie sera discrète, souterraine. Sous nos yeux, nous manipulerons les ingrédients du poison qui causera notre propre perte. Il s’agira là d’une guerre bien plus subtile où les soldats ignorent les crimes faits contre leurs ennemis, qui sont à la fois inconnus et analogues et où les champs de batailles sont insaisissables mais omnipotents.


L’arme de ce génocide-là est comme un serpent souterrain. Il rampe et croque de ses dents envenimées les boules d’énergie qui, après son passage, se transforment en bombes à retardement conçues de perturbateurs endocriniens, nanoparticules, additifs alimentaires, pesticides, ou antibiotiques. Les grenades sommeillent à l’intérieur de leur hôte avant d’exploser dans un bain de sang. Les fragments chimiques se propagent dans le corps ennemi et y mènent une guerre intestine.


Quoi de mieux pour un chef de guerre que de laisser l’ennemi lui-même se tuer?

Website realised by

La Nébulo'Cyté

  • La Nef Volante - Facebook page
  • La Nef Volante Instagram